Wafaa Al-Zahi dirige un consulat mobile et allège le fardeau des Marocains de Trévise, en Italie

Abdel Latif El-Baz – Suivre le rythme

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme visant à rapprocher les services administratifs et à suivre le rythme des immigrés marocains et toutes leurs aspirations, le Consulat du Maroc à Vérone, en coopération avec l’Association Hilal, a établi ce matin un consulat mobile dans la ville de Trévise, au profit des Marocains vivant à Trévise et ses environs.

Cette initiative vise à rapprocher l’administration des citoyens immigrés, et leur permettre de bénéficier d’un large éventail de services administratifs liés à l’inscription consulaire, de déposer des demandes d’obtention ou de retrait d’un passeport biométrique ou d’une carte d’identité nationale électronique et de déposer des demandes d’inscription au l’état civil.

Cette initiative a représenté une opportunité de rencontre et de construire des ponts de communication entre le personnel administratif du Consulat et les membres de la communauté marocaine résidant à Trévise et dans la banlieue.

Le consulat a mobilisé une équipe importante d’une vingtaine d’employés qui ont assuré, sur des heures continues, la prestation des services requis au profit des membres de la communauté, à la lumière de la mobilisation des cadres du tissu collectif au niveau organisationnel.

Wafa Al-Zahi, consul général du Royaume du Maroc à Vérone, a déclaré dans un entretien exclusif accordé à Hiba Press : « Ce processus s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre effective des directives royales visant à rapprocher l’administration de la communauté marocaine résidante. à l’étranger, et en réponse au désir des citoyens marocains résidant à Trévise et dans les environs, notamment après le succès des initiatives précédentes, dans le cadre du devoir professionnel, qui nécessite d’améliorer la qualité des services administratifs fournis aux membres de la communauté. , en écoutant leurs problèmes, en recherchant des solutions possibles et en renforçant leurs liens avec leur pays d’origine.

La porte-parole a ajouté que « cette opération a été organisée samedi pour éviter l’absence des membres de la communauté du travail et pour leur épargner les frais et dépenses de transport jusqu’au siège du consulat en semaine », soulignant que « le consulat se tient à la disposition des la communauté marocaine afin d’organiser des initiatives similaires dans d’autres villes, à condition que les conditions de base et de sa réussite soient réunies ».

Abdullah Khazraji, président de l’association Hilal, a déclaré : « Nous avons acquis une grande expérience qui nous a permis de traiter cette énorme quantité de demandes en moins de cinq heures, car ce consulat s’est déroulé dans de très bonnes conditions », ajoutant que « l’association Son rôle est d’en fournir les moyens. « La logistique de ce consulat mobile constitue un lien entre la communauté et le consulat marocain et tend une main secourable à l’ensemble de la communauté, notamment à celle de Trévise et de ses environs. »

Le même porte-parole a souligné que « le consulat mobile est une expérience unique organisée par l’association, qui a connu une grande demande et une forte augmentation, outre que cette opération s’inscrit dans le cadre des options de l’association visant à contribuer à offrir des services distingués. services à la communauté marocaine et représenter le Maroc de la meilleure façon possible.

Selon la commission supervisant ce processus, plus de 1.100 demandes ont été traitées, réparties entre les services consulaires telles que le renouvellement du passeport, le renouvellement de la carte nationale d’identité, l’enregistrement de l’état civil, les documents judiciaires et d’autres demandes liées à certains documents administratifs. Cette initiative a été saluée par les bénéficiaires, notamment ceux qui souhaitent passer l’Aïd Al-Adha avec leurs familles au pays.

Il convient de noter que l’organisation de ce mouvement fait partie d’un vaste programme que le Consulat de Vérone entend mettre en œuvre sur le terrain, en organisant d’autres mouvements, notamment avant l’opération « Marhaba », pour faciliter l’obtention des documents administratifs et consulaires nécessaires aux membres de la communauté marocaine.

Il est à noter que, parallèlement à la présence du consulat mobile dans la ville de Trévise, le Consul Général a rencontré des responsables locaux, où les discussions entre les deux parties ont porté sur l’importance du rôle positif joué par la communauté marocaine résidant dans la ville de Trévise. province de Trévise à tous les niveaux, y compris les niveaux économique, social et politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button