En 2026, le Maroc va disposer de la plus grande station de dessalement de l’eau de mer d’Afrique à Casablanca. Objectifs

HIBAPRESS-RABAT-MEE

L’année en cours connaitra la construction de la plus grande station de dessalement de l’eau de mer d’Afrique pour renforcer l’approvisionnement en eau potable de la Métropole Casablanca, la plus grande ville économique du pays, et l’irrigation de 5000 ha de terres agricoles. Cette usine, dont la première phase sera opérationnelle en 2026, aura une capacité de production à terme de 300 Mm3/an.

Avec  son programme ambitieux de dessalement le Maroc atteindra, en 2030, une capacité de production annuelle totale de l’eau de mer dessalée de plus de 1700 Mm3, et en 2045 (à terme du programme), de 1980 Millions de m3.

Vu l’impact sur le coût de l’eau produite, le Maroc s’est engagé à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables pour alimenter ses installations de dessalement. En effet, la transition vers des sources d’énergie plus durables contribuera à réduire les coûts de production tout en améliorant l’empreinte environnementale. C’est le cas, notamment, de la station de dessalement de Dakhla dont l’alimentation électrique sera faite à travers l’énergie générée par son parc éolien, et aussi de la station de dessalement de Casablanca prochainement.​

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button