Réflexions croisées sur la Recherche et la valorisation scientifique en Sciences Humaines et Sociales (SHS) au Maroc est le thème d’un Workshop international à Rabat

Le Centre Interdisciplinaire de Recherche en Performance et Compétitivité (CIRPEC) de l’Université Mohammed V Rabat organise, en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la FSJES Souissi, l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, les Sciences et la Culture (UNESCO) et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), un workshop international sous le thème: « Réflexions croisées sur la Recherche et la valorisation scientifique en Sciences Humaines et Sociales (SHS) au Maroc ».

Cet événement qui aura lieu, le Mardi 15 mai 2018 à 08h30, au siège du Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) –Angle avenues des FAR et Allal El Fassi, Hay Ryad – Rabat, sera l’occasion de fêter le premier anniversaire de la création du ‘CIRPEC’ et de ses différentes structures, et d’inaugurer son local scientifique.

La séance inaugurale de ce Workshop sera présidée par Pr. Saaïd AMZAZI, Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en présence des personnalités lumineuses nationales et internationales.

L’objectif principal de cet événement est de focaliser l’attention du public et de la communauté universitaire sur le rôle de la recherche et la diffusion scientifique en SHS, et d’examiner l’impact de cette production scientifique sur le sens de l’enseignement dans les différentes disciplines, ainsi que sur notre compréhension des transformations sociales contemporaines.

Le thème choisi pour cette conférence-débat est d’une grande importance, et s’inscrit dans le chantier des Assises nationales des Sciences humaines et sociales (SHS), lancées par l’UNESCO en 2017. Réfléchir sur le rôle et la place des SHS aujourd’hui au Maroc s’inscrit dans les priorités de la recherche scientifique à l’échelle nationale et dans la nouvelle politique de recherche que mène le Ministère de tutelle.

De même, au niveau mondial, des organisations telles que l’UNESCO, le Conseil international des sciences sociales (CISS), ou le Conseil international de philosophie et des sciences humaines (CIPSH) n’ont cessé de souligner l’importance vitale pour les pouvoirs publics de renforcer l’enseignement et la recherche en SHS, face à l’impératif de développement durable et de gestion des transformations sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button