Convention pour la construction du nouveau siège central de la Fédération Royale Marocaine de Karaté entre M. Chakib Benmoussa et M. Mohamed Mouktabil

HIBAPRESS-RABAT

Chakib Benmoussa, ministre de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports et Mohamed Mouktabil président de la Fédération Royale Marocaine de Karaté, ont signé, aujourd’hui mardi 28 mai, au siège du ministère, une convention pour la construction du siège central de la Fédération Royale Marocaine de Karaté.

Cette convention vise à encadrer les différentes procédures et étapes relatives à ce projet, tout en assurant le financement nécessaire, et s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le ministère pour fournir l’infrastructure et l’encadrement sportifs nécessaires, former et préparer les athlètes afin de réaliser des performances exceptionnelles dans les forums sportifs nationaux et internationaux, dans le but de promouvoir et de faire progresser le sport dans notre pays.

Après la démolition de l’ancien centre situé à proximité du Complexe Sportif Prince Moulay Abdallah à Rabat dans le cadre du projet d’aménagement pour l’accueil par le Royaume du Maroc de la Coupe du Monde 2030, la Fédération Royale Marocaine de Karaté, présidée par M. Mohamed Moktabel, a pris l’initiative de rechercher des solutions efficaces après la démolition du précédent centre.

Lors d’une précédente occasion, le Président de la FRMK a mis l’accent sur la recherche de solutions qui répondent aux aspirations des athlètes marocains et des passionnés de karaté dans le cadre de la continuité de la formation supérieure, en mettant à leur disposition des infrastructures pionnières et distinguées.

Il a salué les efforts du Ministre Chakib Benmoussa, qui a approuvé la création d’un centre national de karaté à Maàmora, à Salé.

Entre-temps, la FRMK a loué un hébergement sportif sous la forme d’un hôtel à Bouznika, pour offrir un hébergement dans de bonnes conditions pour ses athètes.

  1. Mouktabil de souligner qu’un autre centre sportif sera également construit à Ifrane afin de diversifier et d’améliorer l’infrastructure pour la pratique du karaté, ainsi que la poursuite du programme de formation, de sport et d’études pour les champions marocains.

Il est à noter que la FRMK, dans sa méthodologie de travail, est toujours soucieuse de fournir des infrastructures en adéquation avec les programmes tracés dans son programme de travail, ce qui a porté ses fruits en obtenant de bons résultats aux niveaux arabe, africain et international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button