Investissement : La CGEM et le Conseil du patronat du Québec unissent leurs forces

Hibapress

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil du patronat du Québec (CPQ) ont signé, mardi à Casablanca, une entente de collaboration pour renforcer les relations commerciales et d’investissement entre le Maroc, le Canada et le Québec.

Cette entente de collaboration a été signée par le président de la CGEM, Chakib Alj, et le président du CPQ, Karl Blackburn, lors d’une rencontre marquée notamment par la présence du vice-président de la Commission Internationale de la CGEM, Anas Guennoun, et du président du Conseil d’Affaires Maroc-Canada, Rafik Lahlou, indique un communiqué de la CGEM.

« Tout comme le Québec l’est pour l’Amérique, le Maroc est une porte d’entrée importante pour tous les entrepreneurs qui souhaitent s’implanter sur les marchés africains et pénétrer le marché européen et c’est pourquoi la CGEM et le CPQ travailleront main dans la main, pour renforcer les liens naturels qui unissent leurs économies respectives, créer des synergies entre les chefs d’entreprises des deux pays et profiter pleinement de leurs complémentarités économiques », explique la même source.

Cette entente de collaboration s’articule autour de trois volets, dont le premier porte sur l’engagement de la CGEM et du CPQ à mener deux missions économiques et commerciales au Québec et au Maroc dans les prochains mois. La CGEM sera de passage au Québec cet automne avec une délégation d’entrepreneurs qui souhaitent développer leurs activités en Amérique et le CPQ fera de même dès le début de 2025.

Le deuxième volet concerne l’engagement du CPQ et de la CGEM à travailler avec leurs gouvernements respectifs pour mettre sur pied une voie d’investissement privilégiée et rapide pour les entrepreneurs du Maroc et du Canada qui souhaitent investir.

Quant au troisième volet, il s’agit de l’engagement de la CGEM et du CPQ à travailler pour augmenter le nombre d’entreprises du Maroc qui investissent au Canada et le nombre d’entreprises du Canada qui investissent au Maroc.

« À l’aube de la quatrième édition de la Rencontre des Entrepreneurs Francophones, cet engagement des deux patronats témoigne de tout le potentiel que peut représenter la francophonie économique pour les entreprises des quatre coins de la planète », selon la CGEM.

A cette occasion, M. Alj, cité par le communiqué, s’est félicité de « la signature de cette entente, à la veille de la Rencontre des Entrepreneurs Francophones, qui est de nature à accélérer l’investissement et le co-investissement entre les entreprises canadiennes, québécoises et marocaines dans les secteurs d’intérêt commun comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, le numérique, l’automobile et l’aéronautique ».

Et d’ajouter : « Nous travaillerons ensemble pour rapprocher davantage nos communautés des affaires, faire connaître nos pays et régions ainsi que leurs climats des affaires et promouvoir la création de projets à forte valeur ajoutée ».

De son côté, M. Blackburn a fait savoir qu’ »aujourd’hui marque un point tournant dans l’histoire de la francophonie économique du CPQ. Après avoir participé à la création de l’Alliance des patronats francophones, nous en sommes aujourd’hui à une nouvelle étape pour tisser des liens encore plus solides au sein même des membres de l’Alliance ».

Et de poursuivre : « Il existe énormément de ressemblance entre le CPQ et la CGEM. Cet engagement de collaboration avec la CGEM est tout à fait naturel parce que nous partageons les mêmes objectifs, les mêmes valeurs et les mêmes ambitions qui sont de renforcer et de développer les liens commerciaux entre le Québec, le Canada et le Maroc. Je suis impatient de voir les résultats qui pourront se dégager des efforts que nos organisations mettront pour faciliter les relations entre les entrepreneurs de nos pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button