La Finlande propose de transférer les migrants présents sur son territoire, de différentes nationalités, vers le Maroc

 

De nombreux pays européens étudient actuellement des options de coopération et de coordination avec certains pays comme le Maroc pour résoudre leurs problèmes de migration clandestine. Parmi ces pays, on peut citer la Finlande.

À cet égard, la Finlande envisage, selon les déclarations de Petteri Orpo, Premier ministre finlandais, de transférer les migrants clandestins, en particulier les demandeurs d’asile, quelle que soit leur nationalité, actuellement sur le sol finlandais, vers des pays avec lesquels elle entretient de solides relations de coopération, comme le Maroc par exemple.

Le Premier ministre finlandais a déclaré aux médias finlandais que la coopération avec des pays tiers sûrs est nécessaire et aide les demandeurs d’asile à envisager un avenir meilleur pour eux dans ces pays. Il a indiqué que l’option de transférer les demandeurs d’asile vers des pays comme le Maroc et l’Albanie, où leurs dossiers seraient examinés, est en cours d’étude.

Petteri Orpo a cité en exemple la coopération entre le Royaume-Uni et le Rwanda, où les demandeurs d’asile arrivant sur le sol britannique sont envoyés au Rwanda. Il a souligné que son pays devrait s’inspirer de l’expérience britannique pour développer une coopération avec des pays pouvant accueillir ces migrants, en considérant le Royaume du Maroc comme un pays sûr et approprié pour mettre en œuvre ce plan.

Bien qu’aucun responsable marocain n’ait abordé ce sujet, des médias étrangers ont confirmé que le Maroc n’était pas favorable à de telles initiatives, malgré leurs avantages politiques et économiques, car le Royaume cherche à résoudre les problèmes de migration dans le cadre d’approches et de stratégies globales et non superficielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button