UM6P/ 1er Forum de Haut niveau: l’Intelligence Artificielle, levier de développement en Afrique pour élaborer une vision ascendante pour 2050

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, les travaux du 1er Forum de Haut niveau sur l’Intelligence Artificielle de trois jours se sont ouverts, hier lundi à Rabat, au campus de l’Université Mohammed VI Polytechnique à travers son Centre international d’Intelligence Artificielle du Maroc “AI Movement”, en partenariat avec l’Unesco, sous le thème “L’Intelligence Artificielle comme levier de développement en Afrique”, avec la participation des représentants de plus de 30 pays, dont une quinzaine de pays africains, dans la finalité de poser les jalons d’une stratégie africaine dédiée à l’IA. Dans cette lignée, il a été désigné centre de catégorie II de l’UNESCO, en novembre 2023 et, par conséquent, reconnu centre d’excellence dans le domaine de l’IA et des sciences de données au niveau du continent africain.

Le programme du Forum comprend des tables rondes, des ateliers, des sessions de mise en réseau pour les start-ups et des expositions avec pour objectifs de discuter des stratégies et politiques pour l’IA en Afrique, partager les avancées dans le domaine de l’IA sur le Continent, débattre de la gouvernance de l’IA sur des thèmes clés, lancer des initiatives de renforcement des capacités pour divers groupes et faciliter les collaborations entre les centres d’IA africains et mondiaux.

Tout aussi bien, plusieurs panels sont au programme dont “conversations internationales sur l’IA”, “une stratégie d’IA pour l’Afrique – Quelle est la prochaine étape ?”, “les parlements africains et la gouvernance de l’IA” et “le rôle du pouvoir judiciaire dans la gouvernance de l’IA”.

Toujours est-il, les participants vont débattre des apports et collaborations des chercheurs africains pour faire entrer les langues africaines dans l’ère de l’IA, de la diplomatie scientifique et technologie, de l’éthique de l’IA en Afrique, de l’IA et la promotion de la démocratie pour la paix et le développement en Afrique et de l’avenir des technologies : Élaborer une vision ascendante pour 2050.

Les travaux porteront aussi sur les implications de l’IA en matière de cybersécurité, l’IA et le travail des artistes en Afrique, les femmes africaines et le développement de solutions d’avant-garde en matière d’IA, les expériences de l’innovation en matière d’IA en Europe et les partenariats mondiaux en matière d’IA.

Figurent aussi dans ce Forum des interventions inspirantes de style TED, des “success stories” de startuppers, et de sessions interactives animées par des experts IA venant d’Afrique, d’Amérique, d’Europe, de Chine et du Moyen-Orient.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button