ONU: Le phénomène météorologique de La Nina devrait arriver plus tard cette année et apporter des températures plus fraîches, après les records de chaleurs extrêmes dans le monde

HIBAPRESS-RABAT-OMM

Le phénomène météorologique de La Nina 2023/2024 devrait arriver plus tard cette année et apporter des températures plus fraîches, après les records de chaleurs extrêmes dans le monde, attisés battus mois après mois depuis un an.

La Nina fait référence au refroidissement à grande échelle des températures de surface des océans dans le centre et l’est du Pacifique équatorial. Il est associé à des changements dans la circulation atmosphérique tropicale : vents, pression et précipitations.

Les effets précis du phénomène varient en fonction de l’intensité, la durée mais également la période de l’année à laquelle le phénomène se produit et de l’interaction avec d’autres phénomènes climatiques.

Le phénomène à 60% de chances d’apparaître durant la période juillet-septembre et d’augmenter à 70% en août- novembre, le risque d’une réapparition d’El Nino est peu probable pendant cette période.

Par ailleurs, sur la période juin-août, il y a autant de chances (50%) que les conditions soient neutres -ni Nino ni Nina- ou d’une transition vers La Nina.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button