La Slovénie salue l’Initiative Royale pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères et européennes Tanja Fajon effectue une visite officielle au Maroc, à l’invitation de M. Bourita, à l’occasion de la célébration du 32ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Slovénie.

Dans ce contexte, la Slovénie a salué, aujourd’hui mardi, l’Initiative éclairée lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, en vue de faire de l’espace africain un cadre géostratégique de coopération, ainsi que le projet de gazoduc Maroc-Nigeria. De même, la vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères et européennes s’est félicitée de l’agenda de l’Union africaine sur la migration.

Cette position a été exprimée dans un communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens entre le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger Nasser Bourita et la vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères et européennes Tanja Fajon.

La Slovénie a, en outre, souligné l’importance des réformes de grande envergure initiées par le Royaume, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour l’édification d’une société et d’une économie « plus ouvertes et plus dynamiques », particulièrement à travers la mise en œuvre du nouveau modèle de développement et la régionalisation avancée, ainsi que les efforts soutenus en faveur de l’autonomisation des femmes et du développement durable.

Elle a, par ailleurs, félicité le Royaume du Maroc pour le succès du 9ème Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies, tenu en novembre 2022 à Fès, et pour le leadership constant et de longue date de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce domaine.

La République de Slovénie a dans ce sens souligné être ouverte à la poursuite des discussions au sujet de la proposition marocaine visant à développer la coopération en matière de dialogue interreligieux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button