L’aéroport Mohammed V ouvre une nouvelle zone de « Transit » et poursuit la modernisation de ses installations

 

Le processus de modernisation de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca se poursuit à travers son expansion et son équipement avec les installations nécessaires pour permettre le confort et la fluidité des visiteurs, ainsi que pour accueillir un plus grand nombre de passagers.

La première phase de la rénovation de l’aéroport international Mohammed V a porté sur l’extension et la modernisation du terminal de transit, ce qui permettra un flux fluide pour tous les arrivants à ce point de passage frontalier.

À cet égard, l’Office National des Aéroports a annoncé, au début de cette semaine, la mise en service de la nouvelle zone de transit international à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.

La nouvelle zone de transit a été conçue pour être plus spacieuse et fonctionnelle, avec une attention particulière portée à l’efficacité opérationnelle et au confort des passagers en transit, afin d’augmenter la capacité d’accueil et d’accélérer les flux de passagers en transit.

Cette nouvelle zone est équipée d’installations et d’équipements modernes, permettant aux passagers de vivre une expérience de voyage fluide et agréable. La mise en service de cette nouvelle zone répond à la croissance du trafic aérien des passagers en transit (Trafic HUB) à l’aéroport de Casablanca, et contribue à renforcer la position centrale de cet aéroport.

En termes de chiffres, la nouvelle zone de transit, d’une superficie de 5 000 mètres carrés, comprend 11 points d’enregistrement pour les passagers en transit, 10 équipements de contrôle des bagages enregistrés avec détecteur d’explosifs (EDS) et ligne automatique, 7 portes magnétiques et détecteurs de métaux portables, 3 scanners corporels, ainsi que 7 ascenseurs et 8 escaliers mécaniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button