DOSSIER DÉTAILLÉ SUR LES ATROCITÉS DU POLISARIO AU GOUVERNEMENT DES ILES CANARIS.

Le président Dahi Aguai de l’Association des disparus du polisario a présenté lundi 14 Mai au chef du gouvernement régional des îles Canaris, un dossier détaillé et complet sur les cas de torture et de disparitions forcées, commises par le Front Polisario dans les camps de Tindouf.

Aguai, qui est lui-même victime d’atrocités commises dans les prisons du Polisario, a informé dans une lettre adressée au Président des îles, le gouvernement des Canaries sur la torture pratiquée dans les prisons du Polisario situés sur le territoire algérien, soulignant que certains des bourreaux du Polisario se trouvent en Espagne et dans les îles Canaries, comme dans le cas de Mouloud Lahsen.

« Nous avons déposé une plainte contre ces personnes devant la justice espagnole, parce que nous avons une grande confiance dans le système judiciaire espagnol et dans le gouvernement espagnol », a déclaré le président de l’Association des personnes disparues du Polisario.

le Front polisario utilise une couverture politique pour couvrir ses bourreaux, qui voyagent dans plusieurs pays européens en utilisant des passeports diplomatiques algériens.

Il est à souligner que durant le mois de décembre 2007, la Haute Cour Nationale Espagnole a accepté une plainte contre les dirigeants du polisario, et des officiers de sécurité et militaires algériens pour « génocide, torture, disparition forcée, détention illégale et violations flagrantes des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button