Voici ce que pense la france de Marine Le Pen de l’algérie

HIBAPRESS-RABAT-Agences

Dimanche 9 juin, le Rassemblement National (RN) de Marine Le Pen, principale formation politique de l’extrême-droite française, a remporté les élections européennes 2024 avec 31,5 %, une très large avance sur le parti présidentiel.

Le courant extrémiste pèse désormais environ 40 % de l’électorat français avec les 5,5 % de voix obtenues par le parti de Macron

Toujours est-il, les élus RN ont voté avec ceux des LR la proposition de révoquer l’accord franco-algérien de 1968 sur l’immigration.

En 2022, Marine Le Pen avait suggéré de conditionner la délivrance de visas aux Algériens et les transferts de fonds par la coopération de l’Algérie sur la question des reconduites aux frontières.

C’était lors de la campagne présidentielle de 2022, pendant laquelle elle a promis, si elle était élue, de mener à l’égard de l’Algérie une politique « totalement inverse« de celle de ces dernières années, tout en assurant vouloir des relations »amicales« et »décomplexées » avec  Alger.

Sauf qu’avec les LR, le parti dirigé par Jordan Bardella est aussi un adepte d’un rapprochement de la France avec le Maroc au détriment de l’Algérie.

N’en demeure pas moins que le Rassemblement National est resté sur une ligne dure s’agissant de la repentance et de la relation avec  Alger.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button