En raison de ses insultes envers les « femmes de Tétouan », le tribunal condamne une influenceuse à la prison et à une amende.

Le tribunal de première instance de Tétouan a condamné une influenceuse des réseaux sociaux à la prison et à une amende.

Le tribunal a prononcé une peine de 10 mois de prison avec sursis et une amende de 5000 dirhams à l’encontre de l’influenceuse qui a insulté les femmes de la ville de Tétouan.

Il y a quelques mois, l’influenceuse avait publié une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle elle accusait les femmes de la ville de se rendre à Tanger pour se livrer à la prostitution, ce qui a conduit une association de défense des droits à porter plainte contre elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button