250 millions de filles et de garçons toujours exclus du système scolaire à travers le monde et 10 000 milliards de dollars par an, le coût mondial de la déscolarisation

HIBAPRESS-RABAT-UNESCO

Alors que 250 millions de filles et de garçons sont toujours exclus du système scolaire à travers le monde, un rapport de l’UNESCO analyse pour la première fois le coût pour l’économie et les conséquences sociétales des carences éducatives.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, appelle les Etats membres de l’Organisation à rompre au plus vite avec « le cercle vicieux » de la déscolarisation.

10 000 milliards de dollars par an : le coût mondial de la déscolarisation et des lacunes éducatives est vertigineux. Et à ces considérations financières s’ajoutent d’importants dégâts sociaux. Le message de ce rapport de l’UNESCO est clair : l’éducation est un investissement stratégique – l’un des meilleurs investissements qui soient pour les individus, les économies et la société dans son ensemble. Ce droit universel doit devenir au plus vite une réalité pour chaque être humain.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button