LA SOIRÉE DES GOLDEN GLOBES SOUS LES LUMIÊRES DU HARCÉLEMENT SEXUEL

Hollywood a célèbré dimanche sa première grande soirée de prix de l’année, les Golden Globes, où « La forme de l’eau » et « Pentagon Papers » partent favoris alors que l’affaire Weinstein sera sur le devant de la scène.Le présentateur Seth Meyers n’a pas caché que le scandale qui éclabousse Hollywood depuis le mois d’octobre serait au coeur de ses interventions traditionnellement caustiques pendant la soirée.Le producteur déchu Harvey Weinstein a été accusé par plus de 100 femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viol. Depuis ces révélations, une litanie de personnalités d’Hollywood comme les acteurs Kevin Spacey, Dustin Hoffman ou Jeffrey Tambor, les producteurs et cinéastes Brett Ratner et John Lasseter, ont à leur tour été accusés d’abus sexuels.Des actrices comme Jessica Chastain ou Reese Witherspoon, entre beaucoup d’autres, ont promis de se vêtir en noir sur le tapis rouge pour rendre hommage aux victimes des prédateurs sexuels et générer une discussion mondiale sur ce fléau.Des hommes comme Dwayne Johnson ont également promis de leur emboîter le pas… s’attirant des sarcasmes de ceux qui observent que la plupart des hommes s’habillent déjà en smoking noir pour les cérémonies de prix.C’est la romance fantastique entre une muette solitaire et un monstre reptilien, « La forme de l’eau », du mexicain Guillermo del Toro, qui part avec le plus de nominations (7).Suivent « Pentagon Papers », saga historique retraçant la publication par le Washington Post de documents fracassants et confidentiels sur la guerre du Vietnam, à égalité avec « Three Billboards: Les panneaux de la vengeance », la quête de justice d’une mère jouée par Frances McDormand, avec six nominations chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button