Le Maroc co-préside à Rome la réunion des agences des Nations Unies

Hibapress

L’Ambassadeur, représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des agences des Nations Unies à Rome, Youssef Balla, a co-présidé, vendredi au siège de la FAO, la septième réunion conjointe annuelle du Conseil de la FAO, du Conseil d’administration du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et du Conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Cette réunion conjointe, créée en 2017 à la demande des membres des agences onusiennes ayant siège à Rome, constitue une plateforme de coordination pour discuter des questions stratégiques relatives à la sécurité alimentaire dans le monde.

Cette année, les discussions ont porté notamment sur la mise en œuvre du Protocole d’accord, signé entre les trois agences en 2023, visant à renforcer l’efficacité et l’efficience de la contribution des organismes à la sécurité alimentaire et à la nutrition, en particulier à la réalisation de l’objectif de développement durable (ODD) numéro 2. L’étude de cas relative à ce point a été consacrée au Programme Conjoint pour le Sahel.

Les autres points concernent la mise à jour opérationnelle conjointe sur l’aide humanitaire à Gaza, en Haïti et au Soudan, et la coopération internationale visant à assurer un suivi du bilan du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires +2 et les contributions des trois agences onusiennes à d’autres processus mondiaux.

Intervenant en sa qualité de Président du Conseil d’Administration du PAM, M. Balla a souligné l’importance de la collaboration entre les agences basées à Rome pour lutter contre les niveaux croissants de faim à travers le monde, exacerbés par les conflits, les chocs climatiques et les crises multidimensionnelles.

Il a rappelé, à cet égard, que les efforts conjoints sont essentiels pour fournir une aide humanitaire efficace dans des régions durement touchées comme Gaza, Haïti et le Soudan.

L’ambassadeur à également relevé l’importance du recours aux solutions diplomatiques pour soutenir les médiations visant la résolution des conflits, en appelant à un accès humanitaire fluide et durable permettant d’acheminer les aides alimentaires à des endroits difficiles d’accès.

M. Balla a, en outre, mis en exergue les succès des initiatives comme la Coalition pour les repas scolaires, ayant mobilisé des financements significatifs pour nourrir des millions d’enfants supplémentaires. Il a appelé à cet égard à conjuguer les efforts pour renforcer la coopération internationale et relever les défis de la lutte contre la faim.

Au cours de cette session, qui a été marquée par la participation de la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, et du Directeur général de la FAO, Qu Dongyu, ainsi que de la Directrice exécutive du PAM, Cindy McCain, le diplomate a exhorté les trois agences à apporter leurs contributions au Forum politique de haut niveau et au Sommet de l’avenir, qui se tiendront bientôt à New York, ainsi qu’à la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button