Pelé, à l’âge de 82 ans, avait rendu hommage au centième anniversaire de sa mère qui vient de décéder à l’âge de 101 ans à Santos

HIBAPRESS-RABAT- Globo

Celeste Arantes, la mère de Pelé est décédée à l’âge de 101 ans à Santos, sur la côte de São Paulo. La triste nouvelle a été annoncée par le fils du champion mondial de football Pelé dans un post sur Instagram.

La femme était originaire de Tres Coracoes, dans le Minas Gerais, et avait trois enfants : Pelé, Jair (Zoca) et la plus jeune, Maria Lucia, qui était responsable de ses soins.

Selon le g1 de Globo, la femme était hospitalisée depuis huit jours. Peu avant de mourir, Pelé, à l’âge de 82 ans, avait rendu hommage au centième anniversaire de sa mère le 20 novembre 2022, jour de l’ouverture de la Coupe du Monde au Qatar.

« Au revoir grand-mère repose en paix ». Avec ce simple salut, chargé d’une douleur extrême, l’un des petits-enfants de Donna Celeste a confirmé le décès de la vieille dame, née en 1923, qui avait survécu à la mort de son fils, Pelé, survenue seulement un an et demi plus tôt.

Le triste événement a ensuite été confirmé, toujours sur les réseaux sociaux, par le fils du champion mondial de football, Edinho, tandis que le Santos FC a immédiatement envoyé d’autres messages de condoléances.

Pour l’instant, sa famille n’a pas fourni de détails sur la cause de la mort. Donna Celeste, comme on l’appelait au Brésil, est née en 1923 à Três Corações, une ville de l’État du Minas Gerais, où à l’âge de seulement 17 ans, elle a donné naissance à Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé.

Selon les médias brésiliens, dont Rete Globo, son état de santé s’était détérioré récemment au point qu’elle était hospitalisée depuis plus d’une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button