Benmoussa présente les mesures clés pour accélérer la généralisation de l’amazigh

Hibapress

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a présenté, mercredi à Rabat, les principales mesures prises par le ministère pour accélérer la généralisation de l’enseignement de la langue amazighe aux niveaux organisationnel, pédagogique et de formation.

S’exprimant lors d’une journée d’étude sur « l’enseignement de la langue amazighe dans le système d’éducation et de formation : La dialectique de la généralisation et de l’amélioration », que le ministre a présidé aux côtés du Recteur de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), M. Benmoussa, a renouvelé l’intérêt de la communication entre les éducatrices et enfants au niveau de l’enseignement préscolaire dans la langue maternelle, en plus d’intégrer la langue amazighe dans les services centraux et déconcentrés du ministère.

Cette journée d’études, poursuit le ministre, représente une opportunité pour ouvrir des ponts de communication, de concertation et de coordination, d’échange d’expériences et d’expertises en vue d’approfondir la réflexion collective et unifier les visions entre les différents acteurs et parties prenantes, afin de trouver des solutions possibles aux différentes problématiques qui concernent l’enseignement de la langue amazighe, relève un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports.

Aussi, elle est considérée comme une occasion pour formuler des propositions et des recommandations à même d’enrichir la stratégie du ministère visant à développer le statut de la langue amazighe et à améliorer la qualité de son enseignement et de son apprentissage dans les écoles marocaines, afin de réussir le pari de sa généralisation et de son apprentissage, a-t-il insisté.

La journée d’étude s’inscrit également dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre du chantier de la généralisation progressive de l’enseignement de la langue amazighe dans le primaire, car elle constitue une composante principale de l’identité marocaine et une langue officielle du pays aux côtés de la langue arabe. Elle intègre aussi les objectifs de la Feuille de route 2022-2026, qui stipule l’élargissement de l’enseignement de la langue amazighe dans le primaire avec pour objectif sa généralisation dans tous les établissements en 2030.

Le programme de cette journée d’étude est divisé en deux ateliers qui traitent respectivement de la généralisation de l’enseignement de la langue amazighe et de la qualité de l’enseignement de cette langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button