Le Département de la Défense des États-Unis annonce son intention de fournir au Maroc des systèmes de missiles lance-roquettes « HIMARS »

 

Le Maroc continue de moderniser son arsenal militaire en diversifiant et en activant ses partenariats stratégiques avec plusieurs grandes nations, dont les États-Unis, avec lesquels le royaume entretient des relations historiques profondes sur les plans politique et militaire.

Immédiatement après la fin des exercices de l’African Lion, considérés par les États-Unis comme l’une de leurs plus grandes et importantes initiatives militaires dans le monde, le Département de la Défense des États-Unis a annoncé son intention de fournir au Maroc les derniers produits de ses missiles à longue portée.

À cet égard, le Département de la Défense américain a déclaré qu’en collaboration avec Lockheed Martin, il avait décidé de commencer la production et la fourniture au Royaume du Maroc de missiles très avancés de type « ATACMS », utilisés et déployés dans les lance-roquettes destructeurs « HIMARS ».

En vertu de l’accord signé, l’armée marocaine recevra des lots de missiles « ATACMS » ainsi que des systèmes de lance-roquettes « HIMARS », des équipements disponibles dans seulement quelques pays dans le monde.

Les missiles « ATACMS », guidés par des technologies modernes, sont parmi les plus meurtriers au monde, opérant en système sol-sol et principalement dirigés à travers les systèmes de lance-roquettes, dont le système HIMARS, également approuvé par les États-Unis pour la vente au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button