La Banque mondiale signe un accord de financement avec le Maroc d’une valeur de 350 millions de dollars.

 

Le Maroc continue de renforcer ses relations avec les principales institutions mondiales, gagnant ainsi leur confiance, notamment celle de la Banque mondiale qui a signé un accord de financement avec le royaume.

À cet effet, Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des Finances, et Jesko Hentschel, Directeur régional pour la région du Maghreb et Malte à la Banque mondiale, ont signé un accord de financement de 350 millions de dollars concernant un programme de soutien à la mise en œuvre des réformes des institutions et des entreprises publiques.

Cet accord vise à renforcer les relations de coopération exemplaires avec la Banque mondiale et à soutenir la mise en œuvre du programme de réforme des institutions et des entreprises publiques lancé par le royaume, conformément aux directives royales visant à réformer le secteur des institutions et des entreprises publiques, en particulier par l’adoption et la mise en œuvre de la loi-cadre n° 50-21 sur la réforme des institutions et des entreprises publiques, ainsi que la loi n° 82-20 concernant la création de l’Agence nationale de gestion stratégique des contributions de l’État et le suivi de la performance des institutions et des entreprises publiques.

Cet accord intervient après l’approbation par le Conseil des ministres, réuni le 1er juin 2024 sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, des orientations stratégiques de la politique de contribution de l’État, en tant que l’une des piliers de la réforme du secteur des institutions et des entreprises publiques, visant notamment à restructurer le portefeuille public, à améliorer sa performance et sa gouvernance, ainsi qu’à renforcer la contribution du secteur privé aux efforts d’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button