« Ne me parle pas de mon fils » exprime sa satisfaction du maintien du jugement en appel contre le nouveau Pedoville

L’organisation « Don’t Say My Son », dirigée par le militant des droits de l’homme Najat Anwar, a exprimé dans un rapport à Heba Press son soulagement après la publication d’une décision confirmant en appel la peine de vingt ans de prison prononcée contre Bedouville pour les charges retenues contre lui. d’exploitation sexuelle et de traite des êtres humains, l’affaire que l’organisation a plaidée. En tant que partie civile, les efforts de la société civile et des organisations de défense des droits humains ont uni leurs forces pour obtenir justice. Il s’agit d’un précédent judiciaire qui dissuadera quiconque a le droit de porter atteinte à l’innocence des enfants et de les exploiter sexuellement.

Dans son rapport, l’organisation a adressé ses sincères remerciements à M. Hisham Harthoun, avocat à l’Autorité de Casablanca, pour son dévouement afin que l’auteur de ces crimes soit juste puni et que justice soit rendue aux victimes ; Et aussi à mesdames et messieurs les journalistes, hommes et femmes journalistes, et à toutes les plateformes médiatiques et journalistiques qui ont couvert les étapes de l’affaire, en solidarité avec les victimes, et pour leur soutien constant à l’organisation et à ses luttes pour la protection de l’enfance. et lutter contre la pédophilie ; Et tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button