Le nouveau président de l’Iran M. Pezeshkian, le « docteur », appelle à des « relations constructives » avec Washington et les pays européens

HIBAPRESS-RABAT

Le nouveau président iranien M. Pezeshkian, surnommé le « docteur » semble partir de bon pied vers l’occident et ainsi « défigurer » l’ancienne politique des « Mollahs » qui ont fait sombrir l’Etat Islamique dans des situations des plus critiques qui ont finalement aboutis à des restrictions économiques mondiales qui ont fait plonger le pays dans des crises interminables

Aujourd’hui et avec l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président plus ouvert vers l’occident et avec lui les USA, une nouvelle page est tournée vers de nouvelles perspectives:« Nous tendrons la main de l’amitié à tout le monde, nous sommes tous des habitants de ce pays, nous devrions utiliser tout le monde pour le progrès du pays », a déclaré samedi M. Pezeshkian, lors de sa première prise de parole depuis sa victoire, en remerciant ses sympathisants, dont certains s’étaient rassemblés dans les rues du pays dans un mouvement de célébration.

Tout en affirmant sa loyauté à la République islamique, celui que les Iraniens surnomment le « docteur » appelle à des « relations constructives » avec Washington et les pays européens afin de « sortir l’Iran de son isolement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button