Akhannouch: Le dialogue social, un choix stratégique pour renforcer les fondements de l’État social

 

Le Premier ministre Aziz Akhannouch a souligné que les acquis réalisés lors de la dernière ronde du dialogue social mettent en évidence notre compréhension collective de la centralité du dialogue social en tant que choix stratégique pour l’État, ainsi que l’ampleur des efforts déployés pour renforcer les fondements de l’État social et améliorer le pouvoir d’achat des citoyens, quel que soit leur niveau et leur catégorie.

Ces propos ont été tenus lors d’un discours prononcé aujourd’hui mardi au Conseil des Conseillers, lors de la session plénière mensuelle sur le thème « Le dialogue social comme levier pour améliorer les conditions des travailleurs et contribuer à la performance économique nationale ».

Akhannouch a mis en lumière les résultats de la dernière ronde qui ont abouti à des accords sur plusieurs points, notamment l’augmentation générale des salaires dans le secteur public de 1 000 dirhams net sur deux phases pour les catégories qui n’ont pas encore bénéficié d’augmentation, la réduction de l’impôt sur le revenu (IR) pour tous les employés et les travailleurs indépendants, atteignant jusqu’à 400 dirhams pour les classes moyennes. De plus, il y a eu une nouvelle augmentation de 10% du SMIG au cours de cette ronde, ainsi que du SMAG agricole.

Il a précisé que son gouvernement a réussi à conclure des accords sociaux sans précédent dans l’histoire des gouvernements marocains, caractérisés par des engagements clairs visant principalement à améliorer le revenu dans les secteurs public et privé, renforcer la protection sociale au bénéfice de la classe ouvrière, et la protéger contre toutes les fluctuations conjoncturelles et les crises imprévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button