Akhannouch : « Le gouvernement résolu à accélérer le rythme des programmes d’emploi »

Hibapress

Le gouvernement est résolu à accélérer le rythme des programmes d’emploi, à maîtriser les taux de chômage et à offrir des opportunités de travail décent garantissant l’égalité des chances dans l’accès à un emploi stable et durable, a affirmé, mardi à Rabat, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

En réponse à une question centrale sur le thème « Dialogue social, un mécanisme de promotion des conditions des travailleurs et levier d’amélioration du rendement de l’économie nationale », lors d’une séance plénière consacrée aux réponses du chef du gouvernement aux questions relatives à la politique générale à la Chambre des conseillers, M. Akhannouch a indiqué que l’exécutif a fait du dialogue social un socle essentiel pour que les questions de l’emploi figurent en tête de ses priorités durant la prochaine phase, eu égard au caractère prioritaire et urgent de ces questions.

Le chef du gouvernement a souligné que le dialogue social « va désormais au-delà des discussions classiques sur les questions d’emploi traditionnellement soulevées à la veille du 1er mai de chaque année », précisant que le gouvernement a réussi à transformer ce dialogue en un véritable moyen pour aborder les problématiques des inégalités et de justice sociale, ainsi qu’un cadre de référence pour le débat sur le développement du modèle économique marocain et les relations sociales avec les syndicats et le patronat.

Dans ce contexte, il a souligné que le gouvernement, à travers le mécanisme du dialogue social, souhaite établir des ponts de communication avec les centrales syndicales et le patronat, l’objectif étant d’interagir de manière constructive avec les questions prioritaires, en particulier celles se rapportant à l’emploi, afin de favoriser un investissement productif favorisant un travail décent et durable.

A cet égard, M. Akhannouch a appelé à fédérer les efforts pour élaborer une nouvelle génération de politiques publiques cohérentes et orientées vers l’emploi, tout en mettant en œuvre des programmes de formation adaptés au marché du travail et en facilitant l’accès des jeunes issus de toutes les catégories sociales à l’emploi.

Le chef du gouvernement a souligné que les indicateurs économiques au titre de l’année 2023 « mettent en évidence l’effort colossal du gouvernement pour surmonter les déficits cumulés ayant affecté la situation de l’emploi dans le Royaume », affirmant que l’économie nationale a pu réaliser des résultats positifs, en dépit de la succession de conjonctures nationales et internationales difficiles.

M. Akhannouch a affirmé que le gouvernement, avec ses partenaires économiques et sociaux, a établi un modèle marocain de dialogue social, qui sera une étape importante dans la consolidation du projet démocratique marocain, et un mécanisme central pour asseoir les fondements de l’État social conformément à la volonté du Roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button