Les libraires demandent à Namousa d’interdire aux écoles privées de vendre des manuels scolaires


 

Le bureau exécutif de l’Association des Libraires au Maroc a appelé le Ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à intervenir pour interdire la vente de manuels scolaires par certaines écoles privées dans leurs espaces éducatifs.

Dans un communiqué adressé à l’opinion publique après une réunion extraordinaire tenue pour discuter des développements des manuels scolaires et se préparer à la prochaine rentrée scolaire, l’association a insisté sur la nécessité de surveiller la publication des listes de manuels scolaires par les écoles privées. Cela permettrait de garantir une rentrée scolaire transparente et fluide, soulignant l’importance de définir les titres des livres pour les matières scientifiques, selon les niveaux du collège et du lycée dans l’enseignement public.

L’Association des Libraires au Maroc a également souligné l’importance de l’intervention des directeurs des établissements d’enseignement public pour empêcher les associations de parents de vendre des fournitures d’inscription scolaire.

En outre, l’association a appelé les autorités locales à intervenir pour empêcher la vente sauvage de fournitures scolaires par des vendeurs de rue et des magasins non autorisés à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button