LE JOURNAL EL MUNDO, ÉTALE L’HISTOIRE INCROYABLE DE VOLS DE NOURRISSONS AU MAROC.

Le journal espagnol El Mundo a rapporté dans son édition du mercredi 16 Mai, les vols de nourrissons au Maroc, qui étaient vendus à des parents espagnols et français, ajoutant que 53 cas de vols d’enfants vendus par une organisation criminelle internationale dans le trafic des êtres humains, a été découvert.

Le journal a souligné dans son rapport, qu’il y a un certain nombre de personnes qui ont été enlevés il y a des décennies dont il a eu contact avec certains d’entre eux, dans le but d’atteindre leurs familles réelles au Maroc, y compris une personnes âgée de 39 ans, qui a confirmé que sa mère qui l’a acheté au Maroc, travaillait comme aide soignante à l’hôpital de Nador.

Cette dernière a convaincu la vraie mère après son accouchement et après avoir falsifié tous les documents que son enfant est mort. a remis le bébé à une certaine Fatima Manouche de Tétouan de nationalité espagnole, et qui est considérée comme le lien entre les familles riches en Espagne et en France, et certains responsables marocains complices avec le réseau criminel.

Les infirmières chargées de la livraison de nourrissons bébés sont payées par Fatima environ 3000 dirhams pour chaque bébé.

El Mundo a souligné un autre cas d’une personne du nom de Mohammed, qui est né à l’hôpital régional de la ville de Salé, et où les médecins ont dit à l’époque que sa mère est morte dés l’accouchement, qui s’est retrouvé dans la ville de Saint-Julien-les Vilas en France, où il a passé 20 ans avec ses parents adoptifs, avant de découvrir en faisant des recherches dans les documents de son père adoptif, un certificat médical attestant l’incapacité de son père d’avoir des enfants, ce qui a obligé ce dernier à lui raconter l’histoire et les détails.

Suite a ces révélations, Mohammed a décidé depuis 2002 de commencer un long voyage pour trouver sa vraie famille au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button