VENEZUELA: LA CRISE PERDURE ET UNE FEMME TUÉE DANS UNE FILE POUR ACHAT A PRIX SUBVENTIONNE

C’est l’angoisse chez de millions de Vénézuéliens frappés par une crise économique hors de contrôle.Avec une pénurie généralisée et une inflation attendue à 2.350% en 2018, selon le FMI,le Vénézuela s’attend à des mois difficiles. Outre la matière première qui fait défaut, plusieurs employés sont sur le point de quitter le pays. En 2017, la hausse des prix a été de 2.616%, selon le Parlement, contrôlé par l’opposition.Ces dernières semaines, de petites manifestations pour dénoncer le manque d’aliments ont eu lieu dans plusieurs villes. Une femme a été tuée par le tir d’un militaire alors qu’elle faisait la queue pour acheter de la viande de porc à prix subventionné à la veille du réveillon du nouvel an.Samedi, le gouvernement a ordonné à des dizaines de supermarchés de baisser leurs prix, provoquant des files d’attente monstres.La dernière hausse de 40% du salaire minimum annoncée le 31 décembre par le président socialiste Nicolas Maduro vient compliquer encore plus les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button