CONFÉRENCE DE PRESSE DE FAKHIR: SES AMBITIONS ET SES CRAINTES

Hier mardi 22 Mai fut présenté à la Presse le nouvel entraineur des FAR M4hammed Fakhir. La conférence de presse initiée pour cet évènement a été marquée par l’absence de représentants du comité des FAR, qui étaient tous présents à l’enterrement de la défunte femme du Général de Corps d’Armée Housni Benslimane, sauf l’administrateur le toujours omniprésent, dynamique et crédible Laazizi.

Dès lors, M’Hammed a vite fait d’entrée d’emblée dans le vif du sujet en demandant aux médias de ne plus diffuser de fausses nouvelles sur l’état du club et les supposés recrutements imaginaires car, dit-il le temps opportun, la liste de nouveaux joueurs sera divulguée en conférence de presse.

Il a, d’autre part, basé ses critères auprès du club sur quatre volets dont : 1- Le choix du club / Il a opté pour les FAR puisqu’un club à Titres et court toujours derrière les consécrations. Il a catégoriquement refusé les offres de clubs non ambitionnés et a préféré cette belle équipe des FAR qui ambitionne les sacres.2- Le staff : Fakhir a démontré les raisons qui le poussent à se lier à son éternel staff constitué de Abdessadeq, Chadli et Abdelali Alaoui Slimani auxquels il noue une amitié sincère et fondamentale, au vue de leur solide coordination et parfaite liaison.3-Les joueurs : M’Hammed entend faire de cette équipe un Groupe de famille qui puisse donner à ces joueurs une certaine certitude de se sentir plus proches les uns des autres afin de donner le maximum et ne point chercher à créer la moindre zizanie.4- La préparation : Fakhir veut une préparation réelle et non aller faire du tourisme. Il a opté en premier lieu pour un rassemblement au Centre Sportif des FAR entre le 19/06/2018, avant de partir pour une concentration en Hongrie dès le 08/07/2018, refusant une autre à Marbella pour cause de Site touristique à risque pour les joueurs ou ils seront quasiment dérangés.

Fakhir a planifié à ce qu’à la fin des stages de préparation, les FAR puissent jouer un grand match amical international face soit à l’Espagnol, le Villaréal, Bilbao ou un autre club de gros calibre pour permettre, surtout au public des FAR de constater de visu l’aspect réel de son équipe et ensuite de lui donner l’occasion propice de mieux s’approcher de son équipe et constituer un nouveau lien plein de responsabilité de part et d’autre car, disait M’Hammed : » les joueurs jouent «30 matchs avec la sueur et où ils peuvent bien passer par un sérieux passage à vide comme pour les grands clubs mondiaux mais le public, lui, doit continuer à soutenir son club sans moindre repli afin de redonner aux FAR leur ferveur d’antan ».

Fakhir a beaucoup insisté sur la relation club-public, qui reste le seul point qui puisse redorer le blason des FAR, du moment que le public des FAR est avide de Titres depuis déjà dix ans et c’est beaucoup pour un aussi prestigieux club. Toujours est-il, le Colonel Ayoubi, qui reste le dynamo, le vrai instigateur de tout ce qui pourrait etre du meilleur pour le club,la cheville ouvrière et ce responsable responsable, est toujours là pour parer à tout ce qui pourrait nuire à l’équipe car, très communicatif et modeste dans toutes ses quelconques relations.

L’ atout majeur pour les FAR pour la saison prochaine se concrétisera avec la solidarité de son staff, l’ambiance née au sein de ses joueurs, la fiérté de son public pour son club et un comité très soudé, bien qu’il doit insérer un nouveau sang avec l’arrivée du Général de Division M.Mohamed Haramou, qui a été présent face au CAK et qui semble vouloir s’intéresser de plus près aux choses du club, dont il veut en faire un club modèle, avec une nouvelle institution qui ambitionne un avenir prometteur et professionnel , pour toutes les Disciplines sportives des FAR dont notamment le foot-ball.

Fakhir a trop remarqué que le foot-ball marocain manque cruellement de Formation au sein de ses clubs. Il a appelé à ce qu’à la fin de chaque saison footballistique, il y ait un regroupement des entraineurs pour discuter des modalités à fournir , des idées à formuler, des recommandations à établir pour permettre une conclusion concluante sur le bilan à tirer pour situer le mal qui ronge notre foot-ball et sortir avec des résolutions très percutantes pour le bien de notre foot-ball.

A la fin de la conférence de presse, Fakhir a demandé à la presse de ne jamais précipiter les choses et attendre les faits en leur temps, du moment qu’on est dans un environnement professionnel qui doit gérer ses conditions avec des intentions plus développées.

Fakhir n’a pas tari d’éloges pour le public mais aussi sur toutes les composantes du club, du moment dit-il que tout le monde est nécessaire, du chargé du matériel , du chauffeur de l’autocar jusqu’au plus haut cadre de la hiérarchie du comité : tout le monde est indispensable et tout le monde doit être disponible pour le bien du club des FAR, pour qu’il puisse retrouver son élan légendaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button