TANGER : LES ÉCLAIRCISSEMENTS DE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE TANGER SUR LE PRIEUR VIOLENT.

Une source de la Préfecture de police de la ville de Tanger, a réfuté catégoriquement les informations rapportées par des médias sur l’arrestation d’un homme , qui voulait prier à coté d’un établissement d’enseignement étranger.

La source a souligné dans sa déclaration, que la réalité du fait est que l’individu concerné , s’est approché du policier chargé d’assurer la protection de la mission diplomatique où se trouve l’établissement d’enseignement étranger, lui demandant le tapis de prière, l’agent de police lui indique alors une Mosquée qui se trouve seulement à quelques mètres plus loin, néanmoins, l’homme tenta alors de prendre le tapis par la force, s’en prenant carrément au policier..

L’individu entre alors dans un état hystérique , ce qui obligea le policier à le menotter avant qu’il ne soit emmené au Commissariat du coin, où il  a été soumis à une fouille judiciaire sur les instructions du procureur compétent.

La source de la Préfecture de la police de la Préfecture de la ville d Tanger a conclu, en renouvelant le refus de tout lien avec le sujet de la prévention de la prière près de l’établissement d’enseignement étranger mais affirme le comportement violent et l’agression montrés par l’intéressé face à l’officier de police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button