LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU BRÉSIL CHOQUE LE polisario PAR UNE FORMALISATION D’INVALIDITÉ DÉFINITIVE

La Chambre des Représentants brésilienne a annoncé la nullité et l’annulation d’une manœuvre soutenue par le Front polisario par des milieux anti-marocains qui cherchaient à former un « front parlementaire » pour soutenir le polisario.

Rappelons que l’Initiative d’Autonomie proposée par le Maroc sur ses Régions du Sud a reçu un soutien fort de la part du Congrès brésilien, suite à la signature par une majorité de députés à l’appui des efforts initiés par le Royaume,au moment ou Certains cercles hostiles à l’Intégrité Territoriale du Royaume se sont engagés dans une réponse suspecte et coléreuse qui a été rejetée.

D’autre part, plus de quarante députés n’ont pas hésité à retirer leurs signatures contre la manœuvre mentionnée, tandis que des dizaines d’autres députés ont également commencé les procédures juridiques internes pour retirer leurs signatures.

En outre, le chef de la Chambre Basse du Congrès brésilien, Rodrigo Maya, a signalé la formalisation de l’invalidité de cette manœuvre, à travers un Procès-verbal portant la date du 29 mai.

Afin de fermer définitivement la porte du Congrès brésilien pour ces manœuvres et d’autres similaires similaires, Maya a souligné que la formation des Fronts parlementaires sur les questions internationales devrait porter exclusivement sur des sujets directement liés au renforcement de la Législation nationale du pays.

En d’autres termes, d’un point de vue juridique, toute demande d’initiative similaire en faveur du polisario se heurtera à une disqualification, pure et simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button