RABAT-AKKARI: LA FAÇADE ET L’ANCIENNE PORTE DU CIMETIÈRE PAX SUR LE POINT DE S’ÉCROULER

PAX, un nom qui sonne bien dans les oreilles des Rbatis et tout spécialement les résidants du quartier populaire de l’Akkari car, ce PAX qui est en fin de compte le cimetière français de Rabat, reste pour eux une sorte de monument au vue de la place qu’il occupe dans le quartier ou il est situé juste en son bon milieux.

L’Histoire retiendra qu’il fut la dernière Demeure des soldats français lors de l’ère de l’occupation du Maroc ou on leur avait réservé une place privilégié dans ce cimetière.

De plus, il tire aussi sa référence du fait qu’il abrite de grandes personnalités dont notamment l’ex président de l’ex Zaire et actuel RDC Mobutu Sésé Séko.

PAX date du Protectorat et de ce fait, il tire vers le « vieillissement ».Toutefois, si aujourd’hui on a consenti à embellir sa façade qui se place du coté de l’Avenue Hassan II, si nouvelle et pleine de beaux sites, n’en demeure pas moins que l’autre façade du côté de l’Ecole Al Massira et la Maison de l’Etudiante sur l’Avenue Mohammed Ben Abdallah, dont l’ancienne porte cimentée, est laissée pour compte, ne semble nullement intéresser ni de près ni de loin les responsables concernés puisque délabrée et prétendante à l’écroulement, au risque de faire d’énormes dégâts humains étant un passage encombrant de piétons ,entres autres des enfants de l’école jouxtant et des usagers du tramway, qui constituera un autre problème pour ce site. Aussi, il serait très important de bien vouloir donner rien qu’un peu d’intérêt à ce lieu avant qu’une grande tragédie ne se fasse.

Un homme averti en vaut deux…

VOIR REPORTAGE ET VIDEO SUR NOTRE SITE EN ARABE: ar.hibapress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button