ALLEMAGNE : VIOL ET MEURTRE D’UNE JUIVE DE 14 ANS PAR UN RÉFUGIÉ IRAKIEN

 

Un Irakien demandeur d’asile qui à séjourné en Allemagne, est le principal suspect dans l’affaire du viol et meurtre d’une adolescente juive de 14 ans.

Refoulé par les autorités locales en décembre 2016, il avait fui en Irak en juin avec toute sa famille, avant d’être arrêté hier vendredi 8 Juin à deux heures du matin par les  forces de sécurité kurdes dans le nord de l’Irak.
L’Irakien, qui répond au nom de Ali Bashar, s’était déjà retrouvé soupçonné d’actes de délinquance, notamment contre une policière. Son nom est également apparu dans une affaire de viol en mars d’une fillette de 11 ans dans le foyer dans lequel il vivait.

C’est un autre réfugié âgé de 13 ans qui s’est présenté à la police en affirmant que le suspect lui avait avoué avoir tué Susanna Feldman. Son témoignage a également permis de retrouver le corps de la jeune fille mercredi.

Cette affaire a soulevé bien des questions alors en Allemagne, à la suite de la montée en puissance de l’extrême droite, qui a mis un sérieux tour de vis à la politique d’accueil des demandeurs d’asile de la Chancelière Angela Merkel, qui selon ses opposants par ces décisions avait ouvert le pays à plus d’un million de migrants en 2015 et 2016.

Outré, le quotidien à grands tirages Bild assénait ce vendredi en la Une : s’il « avait été expulsé, elle ne serait pas morte », voyant dans cette affaire « un explosif pour la société ».

« Susanna est une nouvelle victime de la politique d’accueil égoïste et hypocrite de la chancelière Angela Merkel », a martelé une cheffe du Parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD, Alice Weidel, réclamant la démission de la dirigeante.

Ce Parti a déjà utilisé d’autres affaires impliquant des étrangers pour justifier son discours anti-islam et anti-Merkel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button