VOICI LE VERDICT DU POLITICIEN ESPAGNOL VIOLEUR DE MINEURS DU CAMPS DU polisario

Un Tribunal espagnol a récemment condamné un politique espagnol qui a violé un enfant vivant dans les camps du polisario après avoir été poursuivi pour exploitation sexuelle d’un enfant mineur.

Les médias espagnols, qui ont suivi les étapes du procès, ont déclaré que le verdict était au deçà des attentes et des espérances, notant que l’accusé a bénéficié des plus hauts niveaux de compensation et que deux ans et demi à son compte, restent insuffisantes pour un violeur de sa trempe et de sa classe.

Le coupable espagnol était le secrétaire général de la Jeunesse du Parti Socialiste et était responsable de la gestion du programme Vacances de paix «Peace Disruption», organisé en coordination avec l’ELSI pro-séparatiste.

L’opinion publique espagnole, avait été secouée en juin 2017, par l’impact qu’avait enregistré un scandale impliquant un responsable politique dans le viol de mineurs et la possession d’images pornographiques et de vidéos d’adultes ayant des rapports sexuels anormaux.

Les observateurs estiment que le cas d’Alejandro Diaz n’était que l’arbre qui cache la grande forêt de la terrible exploitation des femmes et des enfants dans les camps du polisario.

Les rapports des organisations internationales des Droits de l’Homme selon lesquels les dirigeants séparatistes du polisario étaient impliqués dans des affaires pénalisées par le droit international comme l’exploitation sexuelle, la violence sexuelle, la torture et la traite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button