LE MAROC RATE LE COCHE D’ACCUEIULLIR 2026: LA SINCÉRITÉ N’ÉTAIT PAS DE MISE

Fallait-il, aujourd’hui, pleurer sur son sort en n’accueillant pas la Coupe du Monde de 2026 ? Non ! Car, qu’on le veuille ou non, le Maroc reste encore loin des ambitions d’un pays qui désire assurément organiser une coupe du monde et pour cause : les événements d’Al Hoceima, de Jerada, de certaines Provinces qui sont montées au créneau pour contester certaines décisions mal approprié d’un gouvernement en manque d’inspiration et ou certains hauts responsables se jouent concrètement des Projets de SM le Roi Lui-même, en les mettant à profit personnel ou les négligeant totalement…

Cela équivaudra bien sûr, au manque de confiance et ce manque de confiance la FIFA n’en a point cure et ne l’admet nullement. Hier encore quand Benhemmame avait été sincère avec nous, nous l’avons attaqué et étions sur le point de couper les relations avec Qatar et cette énorme faute s’est répétée avec l’Arabie Saoudite oubliant par conséquent que la Liberté d’Expression est un fondement essentiel de la FIFA et en entrant en conflit avec un pays ami et frère, on est tombé dans le piège forgé par les US et consorts puisqu’un pays souverain reste souverain dans ses décisions et personne n’a le moindre droit de contester un quelconque autre pays souverain.

Des actes et des gestes anodins mais qui pèsent dans la balance du quota de notation de la FIFA. Rappelez-moi une seule contestation des USA ou ses compères à l’encontre d’un quelconque autre pays qui a ouvertement soutenu le Maroc en dépit de sa requise envers les Américains ? Aucune et c’est là ou réside le vrai sens du professionnalisme !

Aujourd’hui, en bradant l’épée de « Corruption » ou autre alibi non justifié, on ne fera que porter la FIFA contre nous et la mettre dans le rang de nos prochains adversaires.

Il est impératif de rester calme, de se convaincre qu’on n’a pas eu la chance escompté et de se résigner à admettre son sort sans jamais entrer dans des futilités qui ne peuvent découler que sur des sanctions de la part de la FIFA et le Maroc n’en aura pas besoin, lui qui espère bâtir une nouvelle Nation du football et partir de bon pied vers la vulgarisation du football en Afrique.

Il est temps d’admettre la vérité en face et de reconnaitre ce que l’on vaut vraiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button