LES RECOMMANDATIONS DU CESE ET BANK AL MAGHEB POUR UN MAROC EMERGENT

Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et Bank Al Maghrib ont formulé dans leur rapport sur le capital humain, présenté mercredi à la Chambre des Conseillers, une série de recommandations qui devront permettre de faire entrer le Maroc de plein-pied de manière irréversible dans l’émergence.Dans ce rapport, réalisé conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, le CESE et Bank Al-Maghrib identifient sept leviers de création de richesse intéressant les dimensions institutionnelle, humaine et sociale de la richesse immatérielle auxquelles le Maroc doit accorder davantage d’attention pour réaliser un développement soutenu, durable, inclusif et plus équitable.A cet effet, le CESE et Bank Al-Maghrib recommandent en premier lieu le renforcement des compétences du capital humain pour que chacun puisse contribuer à l’émergence du pays, notant que cet objectif requiert un système d’Education performant et une offre de santé de qualité et accessible à tous.Il ressort également de ce rapport que le capital immatériel du Maroc constitue la principale composante de la richesse globale du Royaume, avec une part moyenne de 73% entre 1999 et 2013.Durant cette période, note la même source, la Valeur de la richesse globale du Maroc a plus que doublée, passant de 5.904 milliards à 12.833 milliards de dirhams, soit une progression moyenne annuelle de 5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button