LIBYE: DES TERMINAUX PÉTROLIERS DÉTRUITS

En Libye, ça chauffe toujours et les combats entre différentes fractions se propagent jusqu’en territoire pétrolier ou des pertes énormes sont enregistrées, depuis des attaques perpétrées par des groupes armées .Ces groupes armés avaient attaqué jeudi dans le nord-est du pays les terminaux de Ras Lanouf et Al-Sedra au cœur du Croissant pétrolier.

Toujours est-il, l’armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée et dirigée par l’homme fort de l’Est libyen Khalifa Haftar, tente de les chasser de la région, alors que des combats avaient toujours lieu lundi dans le secteur, selon des sources militaires.

Dans un communiqué sur son site Internet, la NOC a déploré « la perte des réservoirs de stockage n°2 et n°12 au Terminal de Ras Lanouf à la suite de l’attaque menée jeudi par les milices d’Ibrahim Jadhran ».
Rappelons que la capacité de stockage de Ras Lanouf, qui était de 950.000 barils de brut, est désormais réduite à 550.000 barils, selon la NOC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button