NOUVEAU BRAS DE FER ENTRE LA FIFA ET LE MAROC: CAUSE À EFFET?

Le Maroc est encore une fois de plus dans le tir de mire de la FIFA et pour cause, le Maroc et tout particulièrement le médecin de l’Equipe Nationale vient, semble-t-il, de violer les règles d’anthologie d’un des Actes de la FIFA qui stipule qu’un joueur coché « Danger » ou » sous réserve de danger pour sa santé » a été non respecté par le Dr Hifti qui a autorisé au joueur Amrabat de participer titulaire face au Portugal, même s’il a porté le casque de protection juste pour une vingtaine de minutes avant de le jeter etr refusé de le remettre.

Le Dr Hifti, qui a reçu les réclamations de la FIFA, rétorqua par le fait qu’il a, effectivement, reçu un aval verbale de la part d’un membre de la FIFA, ce qui l’a encouragé à entreprendre cette alternative de faire jouer Amrabat, autrement il ne l’aurait pas fait.

Maintenant, le Dr Hifti se défend comme il peut et la FIFA exige qu’il y ait sanction contre le Maroc qui n’a pas respecté l’usage de ses règles. Qui a raison, qui a tort ? Toujours est-il, le Maroc est depuis fort longtemps sous la loupe de la FIFA qui ne rate jamais la moindre occasion pour lui en vouloir : serait-ce parce qu’il a voulu tenir tête aux USA et ses gigantesques sponsors pour la candidature de 2026, ou parce que Blatter est venu nous soutenir et Infantino ne l’a pas bien digéré ?Rappelons aussi que la FIFA s’en était violemment pris meme au président de la CAF Ahmad pour lui interdire formellement d’intervenir pour le dossier du Maroc alors qu’elle pleinement accepté à ce que Trump lui meme menace ouvertement des pays de sanctions sévères si jamais ils votent contre les USA.

Deux poids deux mesures que le Maroc avait critiqué sans réserve en son temps mais les Instances de la FIFA n’ont jamais réagi dans le bon sens, mettant les doléances des Marocains de coté.

Il est clair qu’il y a quelque part quelqu’un qui veut absolument nuire au Maroc, un pays en plein essor qui fait déjà peur à certains ! BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button