MALI: UNE EX MINISTRE POUR SAUVER LA « FEMAFOOT » DES SANCTIONS FIFA ET CAF

Ca bouge du coté du Mali ou la FIFA et la CAF jugent que le football malien devrait connaitre une nouvelle issue plus stable et conforme aux régles internationales gérées par les deux grandes Instances du football planétaire. Aussi,des émissaires de la FIFA et de la Confédération Africaine de Football (CAF) ont atterri à Bamako ou ils ont choisi celle qui aura la difficile mission de sortir le football malien de la crise dans lequel il s’est enlisé depuis quatre ans.La FIFA et la CAF ont donc décidé de nommer Fatoumata Guindo à la présidence du comité de normalisation qui disposera alors de six mois pour préparer l’élection du futur président de la Fédération malienne de football (Femafoot).On rappellera que Fatoumata fut ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle sous Amadou Toumani Touré (2002-2012), puis Porte-Parole du Gouvernement, tout en occupant le poste de ministre des Relations avec les Institutions.Elle aura à résoudre deux gros chantiers : la préparation de l’élection du prochain président de la Femafoot et la nomination du sélectionneur national mais également permettre au Comité désigné de s’assurer de la conformité des statuts de la FEMAFOOT avec ceux de la FIFA.Dans ce contexte, Fatoumatou se considère : »très honorée » par cette nomination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button