BOKO HARAM SIGNE ET PERSISTE

Cinq combattants de Boko Haram ont été tués par les forces nigérianes lors d’une opération visant à éliminer les derniers membres de ce groupe terroriste présents dans le nord-est du pays, a annoncé lundi l’armée.

L’opération a été menée samedi dernier dans le village d’Anadawa dans l’Etat de Borno, précise Texas Chukwu, porte-parole de l’armée nigériane, ajoutant que les militaires ont également repoussé, dimanche, une attaque des terroristes dans la région de Bama, toujours dans l’Etat de Borno.

Deux civils ont été tués et trois autres blessés dans les combats, a fait savoir le porte-parole de l’armée précisant que 32 terroristes de Boko Haram s’étaient rendus en différents endroits de Borno, avant d’être remis aux autorités compétentes.

Au Nigeria, il y a deux mois, l’armée a lancé une opération devant durer quatre mois pour éliminer totalement Boko Haram du nord-est du pays et, par extension, de la région du Lac Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer