LA FRANCOPHONIE RETROUVERA-T-ELLE SON MONOPOLE?SI,SELON LEILA SLIMANI

La Langue française continue de semer le désoprdre chez les intellectuels français, qui ne lui donne point raison pour « combattre » l’Anglais langue internationale par excellence.Toujours est-il, il existe bien certains qui ne machent nullement leurs mots et prétendent que le Français peut franchir beaucoup d’ étapes mais dans le temps,comme vient de le préciser la Romancière Franco-Marocaine Conseillère du président Emmanuel Macron pour la Phrancophonie.Le nombre de francophones devrait quasiment tripler d’ici trente ans dans le monde.Elle compte accompagner ce formidable élan et prouver que le français, « ce n’est pas ringard ». »Pour beaucoup de gens, la langue française est considérée comme une langue de boudoir, de lettrés mais pas comme une langue pragmatique, qui sert à trouver du travail », reconnaît la prix Goncourt 2016 pour « Chanson douce », plus prestigieuse récompense littéraire française. »Il faut dire que non: c’est aussi une langue de l’entreprise, du travail. Le français, c’est cool », dit-elle, rappelant dans un sourire que « cool » est aujourd’hui « rentré dans la langue française ».Pour réaliser cet ambitieux programme, la jeune et dynamique femme de 36 ans, veut persuader les Français du « potentiel » de leur langue dont le nombre de locuteurs devrait quasiment tripler d’ici à 2050, de 274 millions aujourd’hui à 750 millions, grâce à l’explosion démographique en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button