ENFIN! DES FEMMES AU FOND DES MINES A ÉMERAUDES

Longtemps, les femmes ont été interdites dans les mines de Colombie, par superstition. Elles devaient se contenter de la quête improbable des précieuses pierres dans les déchets de terre noirâtre rejetés des galeries. Mais les temps ont changé: elles battent aujourd’hui en brèche le machisme au fond des mines.A l’époque, les femmes ne pouvaient descendre dans les galeries: les mineurs les accusaient de porter malheur.La Colombie est avec la Zambie l’un des principaux producteurs d’émeraudes au monde. Elle en a exporté pour 148 millions de dollars en 2016, selon l’Agence nationale minière (ANM)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button