UE-TURQUIE: NOUVEAU APERÇU

Après des années de négociations tourmentées, la Turquie et l’Union européenne entrent dans une phase de recentrage des relations sur une coopération renforcée dans certains domaines, plutôt qu’une adhésion à part entière d’Ankara, selon les analystes.Des dirigeants européens ont lancé un appel au réalisme, le président français Emmanuel Macron déclarant devant son hôte turc, le 5 janvier, qu’il était temps de « sortir de l’hypocrisie » selon laquelle les négociations Ankara-UE pourraient progresser.Des deux côtés, on comprend que le processus d’adhésion est mort, qu’il n’avancera pas de sitôt et qu’Il s’agit désormais d’un nouvel arrangement et d’une relation transactionnelle avec les Etats membres de l’Union européenne,qui impliquerait davantage de visites bilatérales et une importance accrue du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button