LAKJAA, AU FORUM DE LA MAP, INSISTE SUR LA FORMATION

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) qui œuvre à l’amélioration de la gouvernance sportive dans le domaine du football, a ouvert tous les métiers du sport à la Formation , a affirmé, mardi à Rabat, le président de la fédération, Faouzi Lekjaa.

Les résultats qui ont été réalisés au niveau de la Formation dans le domaine du football ne reflètent ni l’ambition ni les attentes envisagées, a souligné M. Lekjaa, précisant cependant que ce chantier est toujours dans sa phase de lancement.

La réussite de la Formation requiert des composantes essentielles, à savoir les infrastructures, les formateurs et les jeunes qui pratiquent le football et qui ont prouvé leurs capacités et leurs compétences, a-t-il relevé, estimant qu’il faut accélérer le développement de ces composantes dans le cadre d’une approche opérationnelle et claire.

Il a appelé, à cet effet, à inscrire cette démarche dans un processus strictement professionnel, ce qui nécessite de consentir davantage d’efforts pour accélérer le développement de la pratique footballistique et élaborer les mécanismes à même de développer ce processus, aussi bien sur le plan de la pratique de terrain que de la gestion administrative.

Il faut travailler de manière continue « si nous voulons égaler les pays qui ont fait des pas géants dans ce domaine et rattraper les écarts existants », a-t-il dit, mettant l’accent sur la nécessité d’invoquer le sens de la responsabilité au travail en vue de hisser la sélection nationale au niveau des attentes de tout le monde.

Les résultats réalisés sur le plan des grands chantiers engagés il y a quatre ans pour développer le football marocain, sont « généralement acceptables », a-t-il fait observer.

A cet égard, il a notamment jeté la lumière sur le succès réalisé dans le domaine des infrastructures, en partenariat avec les départements ministériels concernés, ainsi que sur les réalisations effectuées dans le domaine de la restructuration de l’administration technique nationale, avec la mise en place d’un plan d’action qui a été lancé parallèlement avec les infrastructures de fonctionnement requises.

Le développement institutionnel de la gestion s’inscrit dans le cadre d’un processus bien défini, a-t-il précisé, signalant que la FRMF planche actuellement sur le lancement d’entreprises sportives.

Ces structures, qui ne vont pas résoudre tous les problèmes, constituent une étape importante dans le processus de développement du football, a-t-il estimé, faisant valoir que l’objectif est d’élargir la base pratiquant le football et assurer les conditions nécessaires pour lui permettre d’accompagner le développement que connait le Maroc dans tous les domaines.MAP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button