DÉVELOPPEMENT DURABLE: PRÉSENTATION DU 1er BILAN DE LA SNDD AU CONSEIL DU GOUVERNEMENT

Madame Nezha El Ouafi, Secrétaire d’Etat Chargée du Développement Durable a rappelé que juin 2019 et le délai réglementaire d’intégration ou de prise en compte de la Stratégie Nationale de Développement Durable 2030 dans les politiques publiques, conformément à l’Article 16 de la Loi 99.12 (Charte Nationale pour l’Environnement et le Développement Durable)

Le travail est idéal pour l’état et la mise en œuvre des plans d’action sectoriels pour le Développement Durable, lors de la présentation des résultats préliminaires de la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour le Développement Durable lors du Conseil gouvernemental de jeudi dernier.

D’autre part, Madame la Ministre a souligné la mise en place d’un cadre conventionnel à trois niveaux pour la mise en œuvre de la SNDD, à savoir :

  • Le niveau gouvernemental pour réussir l’exemplarité de l’état.
  • Le second est le segment sectoriel, où chaque secteur a désigné un Point Focal pour le Développement Durable et un comité interne pour mettre en œuvre les projets et les mesures définis. Ainsi que l’adoption de seize Plan d’Action pour le Développement Durable (PADDs).
  • Le troisième niveau est lié au territoire: la stratégie nationale de développement durable qui sera opérationnalisée dans le cadre de l’activation du projet ambitieux de la Régionalisation Avancée.

Dans sa présentation, Madame EL OUAFI a proposé que les priorités du Plan de l’exemplarité de l’Etat 2019-2021 portent sur l‘encouragement et l’utilisation des Energies Renouvelables et des Technologies de la gestion rationnelle ou de d’efficacité énergétique, et ce à travers la réduction de la consommation d’énergie au kilowattheures de moins de 5% en 2019 et de 10% d’ici 2020, 20% de réduction en 2021.

En outre, recourir à l’utilisation rationnelle des ressources en eau et réduction de leur consommation en adoptant l’irrigation goutte à goutte pour les espaces verts par consommation de mètres cubes de moins  de 10% en 2019 et de 20% en 2020 afin de parvenir à une réduction de 30%. 

Il a été également proposé d’augmenter de 30% la part des voitures écologiques (hybrides ou électriques) du Parc de l’Etat et (qui représente 30% du Parc à l’horizon 2021),  tout en réduisant la consommation de carburant d’environ 10% d’ici à 2020 et de moins de 15% en 2021.

L’ambition en matière de tri des déchets à la source au niveau des administrations et de parvenir à un taux de tri de 30 % en 2019 pour atteindre les 90 % en 2021.

 

Dans ce cadre, Madame la Ministre a saisis l’occasion pour partager avec les membres du Gouvernement l’état d’avancement de la mise en œuvre de la SNDD.

Elle a rappelé que lors de la première réunion du Comité de Pilotage tenu le 22 novembre 2017 sous la présidence de Monsieur le Chef du Gouvernement une Feuille de Route de la mise en œuvre de la SNDD a été partagée avec les secrétaires généraux des Départements ministériels.

Cette feuille de route a concerné 21 projets de Plans d’Actions du Développement Durable (PADD) sectoriels et un Plan d’Action transversal relatif à la mise en œuvre du volet Exemplarité de l’Etat (PADD-EE).

Madame Nezha EL Ouafi a également laissé entendre que lors de la deuxième réunion du Comité de pilotage tenue sous sa présidence le 15 Mai 2018, 16 PADDs ont été validé ainsi que celui de l’Exemplarité de l’Etat.

Tous les participant à cette réunion ont été interpelés pour prioriser les actions de leurs PADDS respectifs et d’envoyer les indicateurs pour suivre leurs mises en œuvre au Ministère de l’Economie et des Finances à même de les intégrer dans la planification trisannuelle 2019-2021.

Madame la Ministre  a également informé les membres des Gouvernement qu’après cette deuxième réunion du comité de pilotage, Le SEDD a reçu 3 autres PADDs sectoriels et que trois autres PADDs sont en cours de finalisation.

Madame Nezha EL Ouafi n’a pas manqué de partager avec les membres du Gouvernement qu’une étude a été lancée avec l’appui du PNUD pour cerner le PADDS- Exemplarité de l’Etat qui va être transformé en un Pacte sur l’Exemplarité de l’Etat. Elle a également partagé avec eux les cibles prioritaires identifiées pour inscrire l’administration sur l’économie d’énergie, de l’eau et sur les bonnes pratiques en matière de la gestion des déchets.

 

Enfin Madame El Ouafi a informé sur les préparatifs de la Réunion du Comité Stratégique qui sera organisée sous la présidence du Chef du Gouvernement suite à l’adoption du Décret relatif audit comité Stratégique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button