RAM-AMPL: LE DÉPUTÉ OUAHBI INTERROGE LE MINISTRE SAJID

Les derniers événements qui ont été relancés entre la RAM et l’AMPL ont fait tache d’huile pour arriver finalement jusqu’au Parlement ou des Députés se sont penchés sur ce problème pour chercher à le décortiquer à leur façon auprès du ministre concerné.

On a alors pris la peine de poser des questions ayant trait au problème et vouloir demander les solutions qui s’imposent, surtout à un moment crucial ou les voyages aériens seront obligatoires et nécessaires par cette période faste des départs vers les Lieux Saints de l’Islam et ou la RAM a une grande partie dans cette opération de grande importance.

Aujourd’hui qu’il y a perturbations continuent à la suite du bras de fer entre la RAM et l’AMPL, quel serait donc la marge de finition qui pourrait aboutir à un apaisement de la situation pour permettre la reprise normale des vols de la RAM.Il y va de la sécurité et du respect envers nos pèlerins aussi.

C’est que Abdellatif Ouahbi, député du PAM, a mis en garde le gouvernement contre l’incidence des perturbations affectant actuellement le trafic aérien, sur les vols des pèlerins à destination des Lieux Saints affrétés par le transporteur national Royal Air Maroc. 

Dans une question écrite adressée au ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Mohamed Sajid, M.Ouahbi a pointé du doigt les perturbations que connaît le trafic aérien au niveau des aéroports nationaux, dus selon lui au mouvement de grève mené par les pilotes de RAM.

Des perturbations ayant entraîné la suppression de plusieurs vols, ce qui représente selon lui une sérieuse atteinte à « la sécurité spirituelle des pèlerins » devant se rendre aux Lieux Saints au titre de l’opération «Hajj 2018».

Le député a dénoncé dans sa question le mutisme du gouvernement alors que la crise persiste. Abdellatif Ouahbi, a rappelé la conjoncture marquée par le départ prochain de la délégation officielle marocaine pour le pèlerinage à destination des Lieux Saints de l’Islam, ce qui ne devrait pas apaiser la crise mais fairait plutôt monter la grogne des citoyens.

Le député a conclu sa question en enjoignant au ministre de tutelle de prendre des mesures urgentes à même d’assurer les droits des citoyens marocains à rallier les lieux saints en leur offrant toutes les commodités nécessaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button