DROITS DE L’HOMME-GENÈVE: L’ONU VEUT DES EXPLICATIONS SUR LA PRÉSENCE DU polisario À TINDOUF

Dans une nouvelle action onusienne, la Commission des Droits de l’Homme a demandé aux autorités algériennes des explications sur le fait de voir le polisario  s’installer dans la région de Tindouf et de vivre sous l’influence de l’Etat algérien après que des Organisations Marocaines aient présenté des rapports dans ce sens à l’ONU en parallèles à l’Algérie

Les experts de la Commission des Droits de l’Homme, réunis au siège des Nations Unies en Suisse, ont souligné la responsabilité de l’Etat algérien dans les cas de tortures, de disparitions et d’assassinats des opposants à Ibrahim Ghali dans les camps de Tindouf.

Le porte-parole a déclaré que « le cas d’Ibrahim Ould Salek, assassiné en prison ces derniers jours, n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de la manière dont les jeunes militants sont soumis aux prisons secrètes du Polisario où ils sont soumis à des pratiquées diverses de formes de tortures », a déclaré Naoufal Bouamri, l’expert dans l’affaire du Sahara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button