LACTALIS: »INDEMNISER C’EST BIEN MAIS L’ARGENT N’ACHÈTE PAS TOUT »,RÉTORQUE LE PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

Le PDG du groupe français Lactalis, Emmanuel Besnier a promis d’indemniser toutes les familles touchées par des boites de lait pour bébés contaminées à la salmonelle, sans convaincre l’Association des familles, qui s’interroge sur le rappel de 12 millions de boites dans 83 pays. »L’indemnisation n’était pas la réponse que l’on attendait, on essaie d’acheter notre silence », a affirmé dimanche le président de l’Association des familles victimes, Quentin Guillemain, à l’origine de la première plainte, déposée mi-décembre, et qui sera reçu lundi par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.Il attend notamment des réponses sur l’efficacité des contrôles de l’Etat, l’usine concernée ayant déjà été contaminée à la salmonelle en 2005, et sur le nombre de victimes.Auparavant, le Porte-Parole du gouvernement, Benjamin Grivaux, a estimé qu' »indemniser c’est bien mais l’argent n’achète pas tout ». L’enquête n’épargnera personne, y compris l’Etat qui « prendra sa part de responsabilité », notamment en raison de la présence de boîtes de lait infantile potentiellement contaminées dans des hôpitaux », a-t-il conclue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button