TANGER: QUAND LES MIGRANTS SUBSAHARIENS SE FÂCHENT

Décidément les migrants subsahariens n’en finiront point de semer le désordre dans nos villes. Après Casablanca et la situation piteuse de Ouled Ziane, les « refugiés » de l’Espace d’El Qamra à Rabat et surtout l’attaque sur les immeubles de Tanger et aujourd’hui encore cet affrontement entre bandes rivales à Tanger, il y a de quoi se faire peur et se demander ce que pourrait alors envisager le gouvernement Marocain et avec lui les Autorités compétentes Locales pour pouvoir arrêter cette hémorragie qui n’a que trop fait de mal à notre population , qui semble très apaisée jusqu’à maintenant car, on peut toujours craindre le pire si jamais la tension allait monter d’un cran.

 

La scène de combats vient de débuter à Tanger qui a été secouée hier mercredi par de vifs affrontements entre des individus armés. Selon des médias locaux, les auteurs de ces bagarres seraient des migrants africains occupant des habitations dans différents quartiers de la ville.

L’incident a eu lieu lorsque ces individus, répartis en petits groupes se seraient livrés à une bataille aux jets de pierres et à l’arme blanche, plongeant la population de ce quartier populaire de la ville dans un profond sentiment d’insécurité.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par des riverains montre le chaos provoqué par ces hommes en train d’échanger des coups violents de bâtons.

Selon la même source, les attaques armées parmi les migrants sont légion dans la région, qui héberge un grand nombre de réfugiés africains. Toujours est-il, les populations de toutes nos villes demandent des solutions tangibles et rapides pour contrer ce fléau, sinon…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button