INCROYABLE PARCE QUE VRAI: 7 900 LITRES D’EAU POUR PRODUIRE 1 SEUL Kg DE PROTÉINE CARNÉE

Consommer de la viande, c’est engloutir des milliers de litres d’eau

Si l’on vous dit 90 000 litres d’eau, vous pensez à… une grande piscine ? Raté : c’est la quantité d’eau qu’il faut pour produire 86 kg de viande, la consommation moyenne annuelle des Français, soit l’équivalent de 11 repas comprenant de la viande chaque semaine.

Eh oui ! Il faut en moyenne 7 900 litres d’eau pour produire 1 kg de protéines carnées, contre seulement 4 650 litres pour 1 kg de protéines végétales ! Un chiffre vertigineux à l’heure où les barbecues tournent à plein régime…

Pour illustrer ce gaspillage, la campagne #7900Litres met en avant des visuels représentant des piscines en forme de steaks qui rappellent que, pour chaque morceau de viande, ce sont des milliers de litres d’eau qui sont engloutis.

Et ce n’est pas tout ! Grâce à ce Site et à son convertisseur, vous pouvez calculer, vous aussi, les quantités d’eau qu’implique votre consommation de viande… ou inviter vos amis à faire le test !

La production de viande, un non-sens écologique

Si la production de viande est si gourmande en eau, c’est qu’elle n’implique pas seulement l’abreuvement des animaux d’élevage. En effet, d’importantes quantités d’eau sont utilisées pour cultiver les végétaux qui servent à nourrir les animaux ainsi que pour traiter les polluants générés tout au long de la chaîne de production (excréments, antibiotiques, produits phytosanitaires, engrais…).

On entend souvent qu’au moins 15 000 litres d’eau sont nécessaires à la production d’un kilo de viande de bœuf. C’est vrai, mais il s’agit à plus de 90 % d’eau de pluie ! C’est pourquoi les calculs effectués par notre convertisseur n’incluent que les eaux recyclées et les eaux douces des nappes phréatiques et des rivières.

De même, il est préférable de se baser sur les kilos de protéines carnées plutôt que sur les kilos de viande : les apports en protéines variant d’un aliment à un autre, il est plus pertinent de comparer 1 kg de protéines carnées (toutes viandes confondues) et 1 kg de protéines végétales.

Il n’y a pas photo : pour préserver nos ressources en eau, la meilleure solution est donc de végétaliser nos assiettes ! Plus respectueuse de l’environnement, l’alimentation végétale permet également d’épargner un grand nombre d’animaux. Quel puissant levier pour agir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer