UN DESTROYER ET DES NAVIRES DE GUERRE RUSSES EN ALGÉRIE

0
1,040

Au moment ou le Maroc vient de s’octroyer des Chars Abrams des USA et gonfle son arsenal militaire de combats de Terre, Mer et Air, l’Algérie ne se  fait jamais attendre pour réagir immédiatement par un quelconque geste militaire pour vouloir faire admettre sa présence et faire montre de confrontation avec le Maroc, bien que la comparaison n’a pas de raison puisque le Maroc est passé à la vitesse supérieure alors que l’Algérie tente uniquement d’observer de loin ou suivre par des geste non par des faits réels.

Aujourd’hui encore un destroyer et un croiseur lance-missiles de la flotte russe du Nord sont arrivés en Algérie pour une visite de quatre jours, a annoncé le ministère de la Défense russe cité par l’Agence Sputnik.


Le visite du destroyer Severomorsk et du croiseur lance-missiles Marchal Oustinov durera jusqu’au dimanche 19 août, et prévoit au programme plusieurs rencontres entre les commandants des navires de guerre et le commandement de la région navale centrale de la Marine algérienne.


Le commandant de la flotte russe du Nord, l’amiral Nikolaï Evmenov, en visite en Algérie depuis mardi, s’est entretenu jeudi avec le commandant de la Marine du pays Mohamed Larbi Haouli. Selon le service de presse de la flotte russe, des missions navales conjointes ont été au centre des discussions.


Les opérations réalisées par les navires de la flotte russe du Nord et des missions conjointes russo-algériennes ont été parmi les sujets évoqués par les deux officiers supérieurs.


Le destroyer et le croiseur lance-missiles ont quitté leur base à Severomorsk le 5 juillet dernier. Ils ont déjà parcouru une distance de plus de 6300 milles nautiques et ont notamment participé à des manœuvres en Mer Baltique engageant des navires des flottes russes de la Baltique et de la Mer Noire, avant de poursuivre leurs exercices dans l’Atlantique.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Le “Smart Bac”, l’invention qui va révolutionner l’agriculture marocaine

Hibapress Dans les locaux de l’usine à startup « LaFactory », à Casablanca, Redouane Elalj…